manif_retraite    Le 22 mai, 700 000 personnes (18 000 à Rouen) ont manifester contre le projet de réforme des retraites présenté par le gouvernement. Pour seul réponse, le Président de la République a annoncé sa volonté de remettre en cause les 35 heures de travail hebdomadaires. Le 17 juin sera donc une nouvelle journée de mobilisation pour la sauvegarde du système de retraite solidaire et contre la déréglementation du temps de travail.

    L’augmentation du niveau de qualification des jeunes a entraîné un allongement de la durée des études et un recul de l’âge moyen d’entrée dans un emploi stable (27 ans) qui conduisent les jeunes à commencer à cotiser plus tard que par le passé. Il est donc indispensable de permettre à chacun de valider les années d'études dans le calcul des annuités ouvrant droit à la retraite, afin de renforcer le droit à la retraite à taux plein à 60 ans pour les futurs actifs et d’offrir la garantie de pouvoir étudier sans être inquiété par son avenir, même lointain. De plus les étudiants refusent la logique du "travailler plus pour gagner plus" alors qu'aucune réponse n'est donnée sur la diminution du pouvoir d'achat.

    Parce que les étudiants d'aujourd'hui seront les salariés de demain et les retraités d'après-demain, ils se joindront aux manifestions du 17 juin.



Manifestation mardi 17 juin 10h00, cour Clémenceau