Lundi 5 novembre, 1200 étudiants ont participé à l’Assemblée Générale organisée en plein air, devant le manque de place dans le plus grand amphi de l’Université de Rouen. Cette AG a exprimé son souhait de voir les étudiants des autres sites universitaires se joindre à la mobilisation. Des distributions de tracts auront donc lieu en faculté des sciences, faculté de droit et faculté de médecine pour informer les étudiants sur les problèmes de budget et sur le contenu de la loi sur l’Autonomie des Universités.

 Une manifestation sera organisée à Rouen jeudi 8 novembre à 17h, en concordance avec l’appel lancé lors de la coordination nationale de Toulouse (27 et 28 octobre) qui prévoit une mobilisation d’ampleur nationale ce jeudi.

   Le blocage des accès des facultés de Lettres – Sciences Humaines et Psycho-Socio se poursuit jusqu’à mercredi 7 novembre, date à laquelle est convoquée une nouvelle Assemblée Générale (11h - amphi Axelrad – fac de lettres) regroupant étudiants et personnels de l’Université. Cette nouvelle AG aura pour but d’organiser la manifestation du lendemain.

 Les revendications demeurent inchangées : une augmentation conséquente du budget des universités afin de permettre l’amélioration des conditions d’étude. Les étudiants condamnent également la loi sur l’Autonomie des Universités qui aggrave la situation budgétaire des universités et attaque le service public d’Enseignement Supérieur.